Retrouvez l'intégralité de la conférence consacrée aux neurosciences aplliquées à la sécurité

 

Venez expérimenter votre cerveau, découvrir en quoi les neurosciences expliquent un certain nombre d’accident du travail et, bien sûr, la boîte à outils à mettre en place pour éviter ces erreurs... avec l’intervention de Laetitia Cayrel, ADDHEO,

Retrouvez l'intégralité de la conférence consacrée à l'objectif Zéro Accident

 

 

Quelles sont les clés pour transformer durablement l’état d’esprit du leader et des collaborateurs pour atteindre le zéro accident /zéro maladie ? ..

 

avec l’intervention de David VOLUER, Culture Santé Sécurité

Retrouvez l'integralité de la Journée Régionale de la Prévention 2022 dans les Hauts-de-France

 

Accéder au REPLAY de cette journée

 

L'AINF, en partenariat avec les UIMM des Hauts de France et l’ARACT Hauts-de-France a organisé la Journée Régionale de la Prévention des Hauts-de-France, JRP 2022 le jeudi 5 mai 2022 avec pour thème la mise en œuvre d’une démarche de prévention contre les conduites addictives.

En effet, les conduites addictives sont un véritable problème de société. Elles s'étendent au-delà du monde du travail mais ne s'arrêtent pas à la porte des entreprises.

Le milieu du travail constitue un facteur d'intégration et de protection face aux risques d'addiction mais peut néanmoins aggraver voire déclencher des conduites addictives.

Les conséquences en entreprise sont bien réelles

• absentéisme,

• prise de décision altérée,

• baisse de la concentration,

• relations conflictuelles avec ses collègues, sa hiérarchie,

• désorganisation du travail,

• et dans le pire des cas, l’accident du travail avec le risque d’invalidité ou de mortalité pour la personne ou pour un tiers.

Au-delà des vulnérabilités individuelles, il est nécessaire de passer à la dimension collective de la prévention.

Au programme de cette journée :

des interventions d'experts reconnus et des témoignages d'entreprises ayant mis en place des démarches de préventions des addictions, un escape game

Patricia Coursault Directrice du travail MILDECA

Pr Amine Benyamina Psychiatre,addictologue, président d’Addict’Aide

Christelle Cros Déléguée Générale d'Addict'Aide

Alexis Peschard Président GAE Conseil

Dr Dominique Delahaigue Médecin Santé au Travail SAINT-GOBAIN

Sarah Duwez Chargée de mission QHSE/CT - RSE UIMM-Udimétal Nord-Pas-de-Calais Centre

Justine Harlé Psychologue Société d’Ingénierie Sociale d’Entreprises

Amandine Poly Assistante service social Société d’Ingénierie Sociale d’Entreprises

Antoine Koubemba Chargé de mission Aract Hauts-de-France

Par arrêté du 22 avril 2022, l'AINF intègre le Conseil national d’orientation des conditions de travail du Conseil d’orientation des conditions de travail.

Les Missions de ce conseil national sont les suivantes :

  • Participe à l’élaboration des orientations stratégiques nationales et internationales relatives à la santé et à la sécurité au travail, à l’amélioration des conditions de travail et à la prévention des risques professionnels, et notamment du plan santé au travail, le cas échéant sur la base des propositions du groupe permanent d’orientation ainsi qu’au suivi de leur mise en œuvre ;
  • Examine le bilan annuel des conditions de travail établi par les services du ministère chargé du travail, qui comprend le bilan annuel des comités régionaux d’orientation des conditions de travail. Dans ce cadre, il organise un suivi des statistiques sur les conditions de travail et peut réaliser toute étude se rapportant aux conditions de travail ;
  • Participe à la coordination des acteurs intervenant dans ces domaines.

 

Retrouvez l'intégralité de la conférence consacrée aux points clés pour réussir sa prévention des TMS

 

87% des maladies professionnelles en France ont pour origine les TMS, il est urgent de mettre en place une véritable prévention !

L’ergonomie du poste de travail, le comportement humain, l’acceptation des solutions techniques autant de défis à relever lorsqu’on travaille à prévenir les Troubles MusculoSquelettiques.

 

 

Les solutions innovantes de mesures, l’analyse en temps réel permettent aujourd’hui d’améliorer la prévention des TMS. Au travers de l’outil CAPTIV, nous aborderons une démarche de prévention complète qui intègre l’ensemble des personnes concernées.

 

Exemples, retours d’expériences

 

Intervenants :

·       Eric Monti, secrétaire général de l’AINF,

·       Mary-Laure Maxence, Ergonome, Psychologue du travail,

·       Stéphane Folley, Export sales manager, TEA.

Retrouvez l'intégralité de la conférence consacrée à l'intégration de la COBOTIQUE

 

Intégration de la Robotique Collaborative

et nouvelles vigilances en Santé Sécurité au Travail

Depuis les années  2010, l’irruption de la robotique collaborative a drastiquement changé la donne en matière de collaboration homme-machine  et d’enjeux – comme de solutions – de Sécurité Santé au Travail pour les opérateurs, et pour les responsables HSE.   Et cela pour de plus en plus d’entreprises, ou de collectivités.

 

En effet  les avancées technologiques, les progrès en intégration et aussi les baisses de couts des équipements, ont permis à de plus en plus de structures, et pas seulement des grandes entreprises, - aussi des ETI et des PME -, de tester puis d’intégrer ces équipements,  dans la double visée de sécuriser le confort de travail des opérateurs, en même temps que la qualité du travail, et  au final les performances attendues.

En termes de sécurité et santé au travail, l’objectif est d’éviter aux opérateurs d’avoir à réaliser des tâches pénibles, - cause majeure d’absentéisme pour TMS / Troubles musculosquelettiques -, éviter de soulever des charges lourdes, ou de travailler dans des postures difficiles – et pourtant nécessaires pour réaliser les opérations demandées.

La cobotique connaît ainsi un développement fulgurant, - y compris, voire surtout, et ce sera l’exemple choisi pour cet atelier-conférences conçu par le Cercle E&S pour AINF -,  en maintenance industrielle, pour assister les opérateurs dans des opérations de maintenance à la fois fines, et lourdes.

Un exemple dans le domaine de la maintenance industrielle / ferroviaire, avec le Centre Technique SNCF de Saint-Pierre-des-Corps, qui a mis en place les premières expérimentations ‘COBOT’ au sein de l’entreprise, et qui duplique désormais expériences et programmes de formation dans les autres entités du groupe, et plus largement.

 

Retours d’expériences et perspectives.

 

Intervenants :

      Véronique Touchard, Ergonome, expert cobotique, SNCF

      Anne-Marie DE VAIVRE, TITANE ITCWS,  Fondatrice du Cercle Entreprises et Santé, spécialiste des impacts innovation-santé travail,

      René SCHILD, Président, AINF.