News Letter N°134 novembre 2017 - Lettre mensuelle d'information Association AINF
Améliorer les conditions de travail
 
 
Cette lettre mensuelle est envoyée aux abonnés
par courrier électronique
 

Devenir membre (en ligne)          I        Téléchargements           I        Nous contacter           I        Plan du site         I          Informations légales
Association INterprofessionnelle de France pour la prévention des risques et la promotion de la sécurité et de la santé au travail
Association AINF - 11 avenue Pierre et Marie Curie – Synergie Park - 59260 LEZENNES
tel : + 33 (0)3 20 16 92 05 -fax : + 33 (0)3 20 16 92 09 - accueil@association-ainf.com
accueil -> news letter-> N° 134 novembre 2017
134   I  novembre 2017

Chiffres du mois

28 -  83 milliards
L’économie collaborative devrait passer en Europe de 28 milliards d’€ en 2016 à 83 milliards € en 2025
Selon un article de Novethic, reprenant les chiffres d’un récent congrès sur le sujet, le chiffre d’affaires de l’économie collaborative  en Europe devrait passer de 28 milliards d’euros à 83 milliards en 2025. Et l’Hexagone fait déjà figure de leader avec 36 % d’utilisateurs de plateformes collaboratives et plus de 270 start-ups dans le secteur.  Avec un bouleversement des business models,  et aussi de la  relation au travail  et des conditions de vie au travail.

L’article de Novethic

4 millions
Irving Oil condamnée  à payer plus de 4 millions $ pour violation de la sécurité
Au Nouveau-Brunswick (Canada), la société Irving Oil vient d’être condamnée à plus de 4 millions $ d’amendes et pénalités pour violation de la sécurité et infraction à la législation sur le transport de matières dangereuses.- Déraillement et explosion d’un convoi de wagons-citernes à Lac-Megantic. (Rappelons qu’en France, certes dans un autre contexte, pour la catastrophe d’AZF, la société Grande Paroisse, filiale de TOTAL, vient d’etre condamnée à une amende de 225 000€)

L’article du Journal de Montréal

827
Secteur des déchets :  827 accidents et incidents industriels en 2016

Selon des analyses effectuées par le Ministère de l’Environnement, rapportées par Actu-Environnement,  il y  a eu en 2016 827 accidents et incidents industriels dans le secteur des déchets  (contre 846 en 2015).
Principaux enseignements : les accidents sont proportionnellement plus fréquents dans les activités de traitement que dans celles de transit, regroupement ou tri des déchets. Par ailleurs, la majeure partie de ces accidents sont des incendies suivis par les rejets de matières dangereuses et les explosions. L'incendie se révèle en effet beaucoup plus fréquents dans le secteur des déchets (80% des accidents) que dans l'ensemble des installations classées (62%)

L’article de Actu Environnement

7,5
Les seniors avant une image positive de l’avancement en âge vivraient 7.5 années de plus
Une étude du National Academies of Sciences’ Forum on Aging, Disability and Independence,  dont les résultats sont parus dans le Washington Post le montre :  alors que la perception répandue aujourd’hui associe majoritairement et négativement le vieillissement à la dégradation et à l’amoindrissement des facultés, les seniors qui auraient la perception positive des effets de l’âge vivraient en moyenne 7,5 années de plus en bonne possession de leurs facultés.  L’étude et l’article indiquent quelques pistes pour sortir des stéréotypes négatifs, notamment dans le monde du travail.

L’article du Washington post

+10%
Faire des pauses au travail rendrait au moins + 10%  plus productif
D’après une étude de chercheurs de Grenoble École de Management,  étude rapportée par Les Échos Start, faire des pauses au travail rendrait plus productif. Mais de « vraies » pauses, sans SMS, sans lectures, sans contacts avec les collègues, vrais moments d’’errance mentale’ où on laisse son esprit vagabonder. Le gain de productivité serait au minimum de +10%. Un autre article (France Info)sur la même étude  indique que des pauses courtes (1minute) seraient déjà productives
L’article des Echos Start

L’article de France TV  Info

75%
75% des salariés estiment que la diversité est respectée dans leur entreprise
D’après une étude du cabinet Hays, , qui publie les résultats de son enquête consacrée à la diversité en entreprise, - étude rapportée par Courrier Cadres-,  75 % des personnes interrogées estiment que la problématique diversité est prise en compte au sein de leur structure. Il ressort de l’étude que 69 % des répondants pensent que la diversité est importante pour l’entreprise et 75 % d’entre eux affirment qu’elle est respectée là où ils travaillent, notamment via la prise en compte des différences de chacun en matière d’âge, de sexe, d’origine ethnique ou encore de parcours professionnel.

L’article de Courrier Cadres

70%
70% du travail est effectué par des robots dans un entrepôt d’Alibaba (Chine)
Le géant du e-commerce Alibaba a robotisé depuis juillet une grande partie de son entrepôt de Huiyang dans la province de Guangdong en Chine.  Les robots roulants font 70% du travail de ce hangar de 3000 mètres carrés. Chacune des machines est capable de porter près de 500 kilogrammes et de parcourir environ 1,5 mètre par seconde.

L’article de BFM TV

57,7%
Ethique des affaires : à fin 2016, 57,7% des banques étaient impliquées dans des controverses pour vente abusive de produits financiers
Les banques sont de plus en plus confrontées à une vague de litiges et d'amendes, et prennent de plus en plus conscience des enjeux liés à la « moralisation » de leurs pratiques. Selon une étude de VIGEO EIRIS  rapportée par  les Echos à fin 2016, 57,7% des banques étaient impliquées dans des controverses pour vente abusive de produits financiers. Notons qu’aux Etats Unis, ce sont souvent les lanceurs d’alerte qui sont  à l’origine de la mise au jour ce ces abus.

L’article des Echos.

44%
Canada : 44% des retraités du Québec continuent à travailler
Au Québec, selon une étude réalisée par HEC Montréal / Cinamo, plus de 40 % des bénéficiaires du Régime de rentes du ¬Québec occupaient un emploi  en 2014. Le constat est général, les gens restent en emploi plus longtemps : les employés à temps plein ont de plus en plus tendance à prendre des retraites progressives, alors que les employés à temps partiel tendent à travailler jusqu’à des âges plus avancés

L’article du site Conseiller Canada

44%
44% des participants aux réunions utilisent leur smartphone ou leur ordinateur pour faire autre chose
Selon un article du site Mode d’emploi, reprenant une étude d’OpinionWay, alors que cadres et managers passent plus de 4h30 par semaine en réunions, ils sont 44% à utiliser smartphone ou ordinateur pendant ces échanges collectifs, qu’ils trouvent souvent improductifs ou ne nécessitant pas leur présence : 53 % consultent leurs mails, 43 % en envoient, ou encore 40% travaillent  sur des dossiers.

L’article de Mode d’emploi

35%
Taux d’activité professionnelle des personnes souffrant de maladies chroniques évolutives estimé à 35%

Ce chiffre provient d’une étude commandée à l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT) par la Confédération française démocratique du travail (CFDT). Cette étude s’interroge sur la lutte contre la désinsertion professionnelle liée aux problèmes de santé, et plus spécifiquement au maintien en emploi des personnes qui travaillent avec une maladie chronique évolutive (MCE).La question du maintien dans l’emploi de personnes souffrant de maladies chroniques évolutives reste un enjeu en entreprise car les maladies chroniques évolutives au travail concernent 15% de la population active.

La publication

30%
Données personnelles : 30%  (seulement) des entreprises pleinement conscientes des  implications de la RGDP
Le 25  mai 2018, la RGPD, réglementation générale sur  les données personnelles devra s’appliquer strictement partout en Europe, avec des amendes pouvant aller jusqu’à 20 millions et 4% du montant total du Chiffre d’Affaires. Selon une étude d’AON/Ponnemon,  seulement 30% des entreprises et organisations sont pleinement conscientes des répercussions juridiques en responsabilité de cette nouvelle réglementation. seulement 30 % des organisations sont « parfaitement conscientes » des conséquences juridiques et économiques du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’UE, qui entrera en vigueur le 25 mai 2018.

L’article de Global Security

28%
28% des apprentis rompent leur contrat avant terme
Tandis que le nombre d’apprentis entrant a connu une légère hausse en 2016 avec 288 700 nouveaux contrats signés (+ 1,2% par rapport à 2015), la Dares met en évidence la proportion importante de jeunes ayant rompu leur contrat avant la fin. C’est le cas de 28 % d’entre eux ayant signé leur contrat entre juin 2014 et mai 2015. Près d’un tiers des ruptures ont lieu pendant la période d’essai, 11 % dans les deux derniers mois du contrat ou après l’obtention du diplôme.  À noter : près de 80% de ceux qui n’ont pas mené un premier contrat à son terme signent un nouveau contrat avant un an.

L’article de Liaisons Sociales

27,5%
Europe : 27,5% de la population en âge de travailler demeure économiquement inactive
Si le taux d’inactivité décroît régulièrement en Europe depuis les années 2000 (31,4% en 2002, 29,7% en 2010), une part importante de la population en âge de travailler demeure économiquement inactive : 27,5% (fin2015). Le tout récent rapport d’Eurofound montre qu’une partie importante de la population reste en dehors du marché du travail et ne figure pas dans les statistiques officielles de l'emploi, les politiques nationales de l'emploi se concentrant principalement sur les chômeurs. Le nouveau rapport constate qu'environ quatre personnes inactives sur cinq aimeraient travailler au moins quelques heures par semaine, selon leurs besoins financiers, et environ la moitié aimeraient travailler 32 heures ou plus, le désir de travailler étant particulièrement fort chez les étudiants et les ménagères.

L’information sur le site d’Eurofound

0,7% -  1%
Travailleurs détachés :  1% des emplois en Europe
À l’occasion de la signature fin octobre du nouvel accord Européen sur les travailleurs détachés, Novethic fait le point sur la réalité des emplois de travailleurs détachés en Europe : Ils représentent moins de 1% du nombre total d'emplois dans l'Union européenne et 0,7 % en France. Contrairement aux idées reçues, ils ne viennent pas majoritairement des pays de l’Est, même si la Pologne reste le premier pays d'origine. Enfin, la durée moyenne des détachements n’est en réalité que de ... 4 mois !

L’article de Novethic

VIGILANCES : Réglementation et jurisprudence

Santé des salariés – Médecine du travail
Entrée en vigueur des nouvelles dispositions au 1er novembre 2017
Gros changements pour la santé au travail : à compter du 1er novembre 2017, le médecin du travail est tenu de transmettre au salarié de nouveaux documents à l'issue de la visite médicale. Fini la feuille volante remise au salarié à l'issue de la visite médicale. De nouveaux documents d'avis d'aptitude, d'inaptitude, de mesures d'aménagement de poste et d'attestation de suivi sont applicables au 1er novembre 2017 qui devront être conformes aux modèles fixés par l'arrêté du 16 octobre 2017. 
Ces modifications sont issues de la loi Travail du 8 août 2016 qui a profondément réformé la médecine du travail et les services de santé au travail. L’Express publie une information précise sur ces importants changements

L’article de l’Express

Arrêté
Nouveaux modèles d’avis aptitudes, d’avis d’inaptitude, attestation de suivi de l’état de santé
Cet arrêté vient fixer les modèles d'avis d'aptitude et d'avis d'inaptitude, d'attestation de suivi individuel de l'état de santé et de proposition de mesures d'aménagement de poste délivrés par les professionnels de santé des services de santé au travail, à l'issue des différents types d'examens et de visites réalisés dans le cadre du suivi individuel de l'état de santé des travailleurs.
La création de ces modèles fait suite à la réforme de la médecine du travail. L'arrêté fixant l'ancien modèle est quant à lui, abrogé.
Arrêté du 16 octobre 2017
Arrêté du 18 octobre 2017 abrogeant l'arrêté du 20 juin 2013 fixant le modèle de fiche d'aptitude

http://www.legifrance.gouv.fr

Données personnelles : avis de la Cour Européenne de Justice
Facebook devrait-il se plier aux exigences réglementaires des pays européens ?
À un moment où les débats font rage sur la protection des données personnelles, l'avocat général près la Cour européenne de Justice indique dans un avis non-contraignant ,que le réseau social devrait effectivement respecter les règles de confidentialité des différents pays membres de l'UE, d'autant plus s'il collecte et traite les données d'utilisateurs dans ces pays et s'il y possède une filiale physique telle un bureau de vente. L'avocat général contre ainsi l'argument de Facebook, selon lequel l'entreprise ne devrait respecter que les règles appliquées en Irlande, le pays où le géant technologique a établi son siège central. La question n’est pas encore tranchée définitivement.

L’article de Datanews

Aménagement de poste (jurisprudence – Cassation) :
Ne pas écouter le médecin du travail, c'est manquer à l'obligation de sécurité
Comme le rapporte un article de Francis Lefebvre, expliquant un récent jugement de la Cour de Cassation,  l’absence de suivi des préconisations du médecin du travail est un manquement à l’obligation de sécurité :  si l'employeur ne met pas en œuvre les préconisations du médecin du travail en matière d'aménagement du poste de travail du salarié, il manque à son obligation de résultat et peut être condamné à indemniser ce dernier de son préjudice.

L’article de Francis Lefebvre

Accident du travail  (jurisprudence – Cassation) :
aussi dans la salle d’attente de la médecine du travail
Un arrêt récent de la cour de cassation  confirme la qualité d’accident du travail à un malaise suivi de mort survenu dans la salle d’attente de  la médecine du travail. Un malaise survenant dans la salle d’attente du médecin du travail dans le cadre d’une visite périodique est bien un accident du travail
Selon l’article L. 411-1 du code de la Sécurité Sociale, est considéré comme accident du travail, quelle qu’en soit la cause, l’accident touchant, par le fait ou à l’occasion du travail, toute personne salariée ou travaillant, à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs.

L’article de Jurisprudence Sociale Lamy

Responsabilité du salarié pour sa propre sécurité  (Jurisprudence - Cassation)
Licenciement pour mise en danger par le salarié
Tout salarié doit prendre soin de sa santé et de sa sécurité ainsi que de celles de ses collègues et autres personnes se trouvant en sa présence sur son lieu de travail, et ce, en fonction de sa formation et de ses possibilités (Code du travail, art. L. 4122-1).
La jurisprudence admet que le salarié qui ne veille pas à sa propre sécurité puisse faire l’objet d’une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu’au licenciement.
La Cour de cassation vient de rappeler ce principe dans un récent arrêt, rappelant qu'il incombe à un salarié, qui plus est aux caristes conduisant des chariots élévateurs, de par le règlement intérieur, l'obligation de prendre soin de sa sécurité et de sa santé, mais aussi de celle des autres personnes qui pourraient être concernées du fait de ses actes ou manquements. Un salarié licencié contestait avoir mis en danger sa sécurité et celle de ses collègues, et exposait avoir été victime d'un malaise, lequel ne pouvait lui être imputé à faute.
Le salarié, dans ce cas, n'avait pas été licencié en raison de son état de santé mais pour avoir continué à travailler sachant qu'il n'était pas en état de le faire et en faisant courir des risques à ses collègues. La faute commise par le salarié constitue bien un motif réel et sérieux de licenciement.
Cass. Soc. n°16-18.836 du 12 octobre 2017
L’analyse des Ed. Tissot

http://www.legifrance.gouv.fr

Décret
Publication de la convention Minamata sur le mercure
Ce décret porte publication au journal officiel, de la convention de Minamata sur le mercure signé à Kumamoto en octobre 2013. Le mercure est reconnu pour être une substance chimique préoccupante à l'échelle mondiale. L'objectif de la présente Convention est de protéger la santé humaine et l'environnement contre les émissions et rejets anthropiques de mercure et de composés du mercure. Parmi ses principales dispositions, la Convention de Minamata prévoit notamment l’interdiction des nouvelles mines de mercure et l’abandon progressif des mines existantes, la suppression et l’élimination progressive de l’utilisation du mercure dans un certain nombre de produits et procédés, la mise en place de mesures visant à contrôler les émissions de mercure dans l’atmosphère et ses rejets dans l’eau et le sol.
Décret n° 2017-1345 du 18 septembre 2017

http://www.legifrance.gouv.fr

Décret
Report du délai de déclaration des facteurs de risque d’exposition à la pénibilité
Ce décret étend le délai durant lequel l'employeur peut rectifier sa déclaration relative aux facteurs d'exposition à la pénibilité de ses travailleurs pour l'année 2016. Cette rectification pourra être réalisée jusqu'au 5 ou 15 janvier 2018 selon l'échéance de paiement des cotisations applicable aux employeurs, sans application des pénalités correspondantes.
Décret n° 2017-1462 du 10 octobre 2017

http://www.legifrance.gouv.fr

Décret – rappel
Le vapotage désormais interdit au bureau, mais pas à la machine à café
Le décret qui fixe les conditions d'application de l'interdiction de vapoter dans certains lieux à usage collectif est entré en application le 1er octobre 2017. Cet article de l’Huffington post rappelle quels sont les lieux concernés et les espaces de liberté où le vapotage peut être autorisé (ex. machine à café), si le règlement de l’entreprise le permet.
L’article

Décret n° 2017-633 du 25 avril 2017

Arrêté
Transport matières dangereuses
Cet arrêté vient modifier l'arrêté du 29 mai 2009 relatif aux transports de marchandises dangereuses par voies terrestres (dit « arrêté TMD »). Il clarifie les conditions de stationnement de certains véhicules de transport de marchandises dangereuses dans des parcs de stationnement, afin de prévenir les effets accidentels liés à ces marchandises ou à en limiter les conséquences sur les tiers.
Arrêté du 21 septembre 2017

http://www.legifrance.gouv.fr

Arrêté
Indemnisation des défenseurs syndicaux
Cet arrêté vient fixer les modalités de remboursement et d'indemnisation liées à l'activité de défenseur syndical. Le défenseur syndical est un salarié désigné pour exercer des fonctions d’assistance ou de représentation devant les conseils de prud’hommes ou les cours d’appel statuant en matière prud’homale. Ces heures d’absence sont assimilées à du temps de travail effectif, l’employeur peut demander le remboursement des salaires maintenus.
Arrêté du 25 octobre 2017

http://www.legifrance.gouv.fr

REACH
Publication des résultats d’évaluation de 9 substances
9 substances viennent d’être évaluées et les documents de synthèse des conclusions rendues par les différents états membres ont été publiés. La liste des substances concernées et les conclusions de l’évaluation sont consultables sur le site de l’Echa.
Le communiqué

https://echa.europa.eu/fr

Discrimination et paie : 
Vigilances juridiques
Francis Lefebvre a mis en ligne une fiche pratique sur la question «  Discrimination : comment la paie peut être concernée ? ».  L’égalité et la non-discrimination sont de vastes notions dont les contours ne sont pas faciles à tracer, et la paie peut, elle aussi, présenter un risque à cet égard. La fiche présente quelques rappels thématiques prenant en compte les grands principes et  les dernières évolutions de la jurisprudence.

L’article de Francis Lefebvre

Agenda

Bruxelles, 8 novembre 2017
Travailleurs détachés et sous-traitance illégale en Europe
Autour des discussions en cours sur le détachement des travailleurs en Europe, Eurofound  et le Parlement européen  organisent une réunion de travail sur la question de la sous traitance illégale en Europe et le détachement des travailleurs : comment mieux cerner les pratiques frauduleuses et les violations des protections de base prévues par le droit du travail et les règles de négociation collective, et leurs impacts sur la concurrence commerciale, l'intégration au marché du travail, les prestations de sécurité sociale, et la a cohésion sociale.

Information sur le site d’Eurofound

Paris, 13 et 14 novembre 2017
2ème Congrès Travail, santé et usages de psychotropes
Ce congrès est organisé, avec le soutien de la MILDECA, par l’association « Addictologie et travail » (Additra), la Fédération Addiction et l’Institut de recherche et d’enseignement sur les maladies addictives (IREMA). Un premier congrès en 2014 avait permis de mieux définir le rôle que peut jouer l’environnement de travail dans les conduites addictives, et la nécessité de sortir d’une approche centrée sur les risques professionnels. Une deuxième édition de ce congrès se tiendra les 13 et 14 novembre prochains, avec pour thème :
Les liens entre l’organisation du travail, la santé et les usages de psychotropes.
Inscription et programme

http://www.drogues.gouv.fr

Bruxelles, 14-15 novembre 2017
Conférence de l’ETUI : Travail et cancer
L'Institut syndical européen (Etui) organise une conférence à Bruxelles, dédiée aux cancers liés au travail réunissant les parties prenantes concernées : partenaires sociaux, décideurs, universitaire, pour faire le point sur ce qui se fait et ce qui reste à faire au niveau de l'Union européenne (UE) afin de prévenir les cancers professionnels.
Inscription et programme

http://www.etui.org

Amiens – 16 novembre 2017
Matinale Aract HdF : allongement de la vie professionnelle, comment agir dans votre entreprise ?
En partenariat avec la Direccte et Pôle Emploi, l’Aract Hauts de France organise le 16/11/2017  une matinale sur le thème de l’allongement de la vie professionnelle.

Information et programme sur le site Aract HdF

Birmingham (UK) 20 – 21 novembre 2017
Conférence annuelle IOSH
Cet événement annuel est organisée par l’ Institution of Occupational Safety and Health (IOSH)  se tiendra à Birmingham les 20 et 21 novembre. Destinée non seulement aux professionnels de la sécurité et de la santé au travail (SST), elle peut être utile pour les chefs d'entreprise et toute personne chargée d'assurer un lieu de travail sûr et sain. Le sujet pour cette année : « Transformer la santé et la sécurité à travers le monde ».
Inscription et programme

http://www.ioshconference.com

23 novembre, Méaulte
Prévention des TMS par les nouvelles technologies
La Carsat Nord-Picardie, en partenariat avec l’INRS, l’OPPBTP, l’Aract Hauts-de-France et L’Asmis, organise le forum « Prévention des TMS par les nouvelles technologies » qui se tiendra à Méaulte, à proximité d’Albert, le jeudi 23 novembre 2017. Des stands thématiques, des conférences t ateliers y sont proposées.
Inscription et programme

http://entreprendre-ensemble.info

À suivre sur le site web d’Association AINF

Prix Universitaire AINF – Edition 2017-2018
Association AINF lance l’appel à candidatures pour son Prix Universitaire 2017-2018  pour la Promotion de la Sécurité & Santé au Travail
Ce prix s'adresse aux étudiants, niveau Master, suivant un cursus universitaire ou des écoles d'ingénieurs (Niveaux Master) :
Catégorie 1: Futurs spécialistes HSE en prévention des risques professionnels / Santé Sécurité au Travail  /
Catégorie 2 : Futurs managers opérationnels ou experts dans d'autres disciplines, concernés par les questions SST
Date limite de dépôt des candidatures : 15 décembre 2017.   Remise des prix au printemps 2018
Information sur le site AINF

http://www.association-ainf.com

À suivre - vu sur le web

Travailleurs pauvres
Quelles conditions de vie pour plus de 10%  des travailleurs européens?
Eurofound (Agence de Dublin) vient de sortir une étude sur les travailleurs pauvres en Europe, et sur ce que veut dire ‘vivre comme travailleur pauvre’. La pauvreté au travail a augmenté pendant la crise économique et financière et en 2014, dix pour cent des travailleurs européens étaient menacés de pauvreté, contre huit pour cent en 2007. Et 13% des travailleurs européens sont matériellement démunis. La nouvelle étude d'Eurofound examine ce que signifie être pauvre :  la pauvreté au travail est associée à des niveaux inférieurs de bien-être subjectif et mental, à des problèmes d'adaptation, à des relations plus pauvres avec les autres et à des exclusion

L’information sur le site d’Eurofound

Pour les entreprises,  les administrations et les particuliers
Plate-forme d’aide gouvernementale aux victimes de cybercriminalité :
l'État lance une plateforme d'assistance aux victimes. Le site était en test depuis mai 2017. Généralisé désormais à l'ensemble du territoire, il est accessible aux particuliers, entreprises et administrations locales.
Il suffira désormais de quelques clics aux victimes de piratages informatiques, pour se voir proposer une aide
L’information de l’Expansion

https://www.cybermalveillance.gouv.fr/

Ethique et robotique
Rapport sur les questions éthiques soulevées par la robotique
La Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologies (COMEST -UNESCO) a récemment publié un rapport sur les questions éthiques soulevées par la robotique, à un moment où la. robotique se développe à grande vitesse, et où les robots deviennent de plus en plus « autonomes ».
Alors que les technologies robotiques étaient, à l’origine, destinées essentiellement à des fins militaires et industrielles, elles prennent actuellement de multiples formes, dans les domaines des transports, de l’éducation, de la santé, de l’aide à la personne, de la robotique domestique, etc. Avec de surcroît le couplage avec l’intelligence artificielle, à base d’algorithmes, les robots « cognitifs » sont capables d’apprendre de leurs expériences passées et de recalibrer eux-mêmes leurs algorithmes ; par conséquent, leur comportement ne sera pas entièrement prévisible, ce qui demande une sérieuse réflexion éthique. Le rapport propose une réflexion autour de valeurs et principes éthiques qui concernent la dignité humaine, l’autonomie des personnes, le respect de la vie privée, l’innocuité, la responsabilité, la bienfaisance et la justice.
L’information AllianceVita

L’accès au rapport UNESCO COMEST

Éducation – Formation :
Quelles vraies  révolutions apportées par les MOOC et  le dispositif des « classes inversées » ?

Le site The Conversation présente une analyse comparée de la ‘révolution’ apportée, en matière d’éducation / secondaire / supérieure/ mais aussi formation continue, par les MOOC et par la pédagogie inversée. Selon l’auteur, les deux innovations majeures portées par la révolution numérique dans le champ éducatif semblent avoir des destins contrastés. Alors que la « flipped education » (pédagogie inversée) convainc de plus en plus d’enseignants, les MOOC (massive open online courses) auraient, selon certains, « fait pschitt ».

L’article de the conversation

Santé et Sécurité au travail
Signature de la convention de partenariat 2017-2021
Faisant suite aux résultats positifs de la convention nationale de partenariat sur l’amélioration de la Santé au travail, signé en 2012, les cinq signataires- la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) en partenariat avec le Ministère du Travail, la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAM TS), l’Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents de travail et des maladies professionnelles (INRS) et l’Organisme professionnel de prévention du BTP (OPPBTP)-  ont souhaité renouveler leur engagement en matière de prévention santé et sécurité au travail dans les Travaux Publics pour une durée de 5 ans. L’objectif phare de cette seconde convention est de rechercher des solutions efficaces afin d’améliorer la formation et de développer la culture de la prévention pour les acteurs des travaux publics.
Le communiqué

http://travail-emploi.gouv.fr

Santé et Sécurité au travail
Soudage de métaux : un risque cancérogène avéré
Dans une nouvelle monographie à paraître, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) classe les fumées de soudage et les rayonnements UV issus des opérations de soudage parmi les agents cancérogènes avérés pour l'Homme. Les fumées de soudage figuraient depuis 1989 dans la liste des cancérogènes possibles (catégorie 2B). Depuis cette date, de nombreuses observations et études (dont plus de 20 études cas-témoins et près de 30 études de cohortes) ont permis de démontrer le caractère avéré du potentiel cancérigène des fumées de soudage, ce qui justifie aujourd’hui le changement de classification.
Le communiqué

http://www.inrs.fr

Management et RH
Worldskills : l’apprentissage français fait le plein de médailles
39 filles et garçons sont partis défendre leur métier aux Olympiades des métiers, connues mondialement sous le nom de WorldSkills qui se déroulaient à Abu-Dhabi. Au total, la délégation française a remporté 27 récompenses à Abu Dhabi entre les 14 et 19 octobre : 12 médailles et 15 médailles d’Excellence qui permettent à la France de se placer à la 7ème position du classement international.
Le communiqué

http://travail-emploi.gouv.fr

Management et RH
Certifiés ISO 9001 et ISO 14001, plus qu’onze mois pour passer aux versions 2015
Requises par de nombreux donneurs d’ordres lors de leurs appels d’offres, les certifications ISO 9001 et ISO 14001 sont des sésames appréciés dans les relations B2B. Ils génèrent de la confiance dans la capacité de l’entreprise certifiée à gérer les enjeux environnementaux de ses activités (ISO 14001) ou à répondre aux attentes du client (ISO 9001). Dans son communiqué, l’Afnor rappelle que les entreprises certifiées qui n’ont pas adopté, avant le 14 septembre 2018, la version 2015 de ses normes perdront leur certification. Il reste moins d’un an pour migrer !
Le communiqué

http://www.afnor.org

Santé et Sécurité au travail
Les pratiques exemplaires de retour au travail des victimes d’une lésion professionnelle
Une étude mise en ligne sur le site de l’institut IRSST met en évidence des écarts existant entre les pratiques exemplaires de retour au travail décrites dans la littérature et celles mises en place en milieu de travail.
L’évaluation des postes de travail et l’implantation des solutions de retour au travail ne font pas partie des pratiques des acteurs, dont la formation et l’expérience sont parfois insuffisantes ; les politiques et procédures sont incomplètes, non formalisées et non spécifiques au retour au travail (RAT). Les résultats de cette étude servent à élaborer une démarche d’amélioration continue des pratiques de RAT adaptées au contexte de différentes organisations.
Le communiqué

http://www.irsst.qc.ca

Santé et sécurité au travail
Retrait de l’autorisation de mise sur le marché du Basta F1, un produit à base de glufosinate
L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a procédé le 24 octobre 2017 au retrait de l’autorisation de mise sur le marché du seul produit phytopharmaceutique à base de glufosinate autorisé en France, le Basta F1, commercialisé par la société Bayer S.A.S. Ce retrait concerne également neuf permis de commerce parallèle permettant d’introduire en France des produits identiques. Faisant suite au réexamen de l’autorisation de mise sur le marché, l’Agence a conclu que des risques pour la santé des utilisateurs et des travailleurs, et des personnes présentes à proximité des espaces traités, ne pouvaient être exclus.
Le communiqué

https://www.anses.fr/fr

Santé et sécurité au travail
Projet Carto Amiante : un premier bilan positif
Un premier bilan du projet Carto amiante, lancé à la suite de la signature en 2014 d’une convention de partenariat entre la DGT, l’OPPBTP, et l’INRS, a été présenté le 10 octobre 2017. Cette campagne de mesurages amiante sur les chantiers avait été lancée afin d’établir une cartographie représentative de l’empoussièrement amiante des processus de travail les plus courants du BTP (sous-section 4 du code du travail). Le rapport qui vient d’être dévoilé est issu des mesures d’empoussièrement réalisées sur près de 283 chantiers et révèle de faibles niveaux d’empoussièrement : 97 % des résultats sont de niveau 1, dont 75 % inférieurs à 5 f/l, « ce qui traduit la mise en œuvre de processus de travail maîtrisés ».
Le communiqué

https://www.preventionbtp.fr

Conditions de travail
Économie numérique et revenu de base
Dans un article du journal de l’ETUI publié en août 2017, Ville-Veikko Pulkka affirme que dans un marché du travail de plus en plus numérisé, le chômage et la précarité sont amenés à augmenter à court et moyen terme. Un revenu de base pourrait être un moyen de garantir un pouvoir d'achat suffisant à ceux qui en pâtiraient. Cependant, il existe de sérieuses limites à cette idée, comme le financement de ce revenu.
D'un point de vue économique, l’auteur pense que la solution la plus durable pour faire face à cette transition numérique serait d’évoluer progressivement vers un système de sécurité sociale plus généreux et moins soumis à conditions.
L’article

https://www.etui.org

Pour adhérer à Association AINF : en savoir plus et adhérer en ligne

Conception /  sélection des informations :  Cécile Héaulme / IQSE  -  Anne-Marie de Vaivre/TITANE ITCWS

Association INterprofessionnelle de France
pour la prévention des risques et la promotion de la Sécurité et de la Santé au Travail
Association AINF – - 11, avenue Pierre et Marie Curie - 59260 LEZENNES - tel : + 33 (0)3 20 16 92 05 - fax : + 33 (0)3 20 16 92 09
Directeur de la publication : René SCHILD
http://www.association-ainf.com