News Letter N°125 février 2017 - Lettre mensuelle d'information Association AINF
Améliorer les conditions de travail
 
 
Cette lettre mensuelle est envoyée aux abonnés
par courrier électronique
 

Devenir membre (en ligne)      I        Téléchargements       I        Nous contacter;       I        Plan du site         I          Informations légales
Association INterprofessionnelle de France pour la prévention des risques et la promotion de la sécurité et de la santé au travail
Association AINF - 11 avenue Pierre et Marie Curie – Synergie Park - 59260 LEZENNES
tel : + 33 (0)3 20 16 92 05 -fax : + 33 (0)3 20 16 92 09 - accueil@association-ainf.com
accueil -> news letter-> N° 125 février 2017
125   I  février 2017

Chiffres du mois

87,5 %
RPS  et exigence émotionnelle : 87,6% des instituteurs en contact avec des personnes en situation de détresse
Une récente étude réalisée sur la population enseignante et son exposition aux facteurs de tensions psychosociales a comparé les métiers de l’enseignement à la moyenne des salariés du privé sur les différents facteurs de RPS.
Sur le facteur « exigence émotionnelle », et si tous les métiers en contact avec un public déclarent ressentir des tensions avec leur public, les enseignants sont particulièrement exposés. De fait, ils ont un indice moyen d’exposition de ce facteur de RPS très élevé et doivent maitriser leurs émotions ». 87,5% des instits (85,3% des profs de secondaire) sont en contact avec des personnes en situation de détresse, contre 53,4% pour l’ensemble. 92,1% des instituteurs (91,3% pour les professeurs de secondaire) ont été amenés à devoir calmer des gens, contre 63,5% pour l’ensemble. Les instituteurs sont aussi ceux qui sont le plus sujet aux agressions verbales de la part du public (38,1% contre 22% pour l’ensemble).

Le blog de France Info

+ 84%
Hausse de la cybercriminalité adolescente : + 84% en 3 ans en Australie
Citant une étude récente d’une équipe universitaire britannique (Middlesex University), le Temps (ch) rapporte que la cybercriminalité des adolescents est en forte hausse dans tous pays : + 84% en trois ans en Australie chez les moins d 18 ans. La même étude estime qu’un adolescent sur quatre au Royaume Uni,  et un sur six aux USA ont commis des actes de piratage sur internet.
Même si certaines autorités institutionnelles suggèrent des «bracelets anti wifi » pour les adolescents condamnés, nombre d’experts estiment cette solution non efficace « Les adolescents et enfants à qui on bloque l’accès internet sont plus susceptibles encore de se livrer à des comportements à risque parce qu'ils trouveront une autre façon d'accéder à Internet sans surveillance»,
L’article du Temps (Ch)

L’article du Guardian

86%
Risques : 86% des directeurs financiers disent que leurs entreprises devront être plus résilientes à l’avenir
Plus de la moitié des entreprises américaines ont été touchées par des pannes d’équipement, des cyber-attaques ou des catastrophes naturelles au cours des cinq dernières années. 86 % des directeurs financiers disent que leurs entreprises devront être plus résilientes à l’avenir, pour à la fois mieux anticiper les risques, et mieux les maîtriser et dépasser.

L’article des Echos

40%
Dans moins de 3 ans, plus de 40% des travailleurs US feront partie de la ‘GIG economy’
D’après de nombreux experts, plus de 40% de la population au travail aux USA sera dans moins de trois ans au statut d’indépendant, et membre de la GIG economy, comme le rapporte un article du MinnPost, pour le seul état du Minnesota.  Un autre article rapporte qu’en Europe, près de 45% des actifs au travail seront concernés partiellement par la GIG economy
L’article du MinnPost

L'article de CTOvision

+27%
Royaume Uni : le nombre de travailleurs précaires a crû de 27%
Selon le TUC, Trade Union Congress/ UK, le nombre de travailleurs précaires en Grande Bretagne (personnes travaillant sans heures garanties ou sans protection du droit au travail)  a crû de 27% (+ 660 000) ces 5 dernières années. Et bien que ce taux élevé soit associé à la GIG economy et aux travailleurs du savoir et des secteur IT, le TUC indique que la croissance des personnes contraintes à un «travail précaire» est principalement tirée par les industries traditionnelles. Ainsi, les serveurs de restaurants et de cafés dans des emplois précaires ont augmenté de 128% en cinq ans,

L’article de PersonnelToday

20%
En 2050, un canadien sur 5 aura plus de 65 ans
Une récente étude de l’Université de Waterloo, rapporté par l’Institut Robert Sauvé de Santé au Travail, indique qu’’à l’horizon 2050 un canadien sur 5 aura plus de 65 ans, et que cette population va doubler dans les 20 ans qui viennent, comme dans tous les pays ‘avancés’, alors même que les employeurs semblent ne pas se préoccuper suffisamment de l’impact du vieillissement sur les risques professionnels.et la santé au travail, plus particulièrement en matière de Troubles Musculo Squelettiques (TMS). L’étude préconise de davantage appliquer les préconisations en la matière de l’OMS, Organisation Mondiale de la Santé.

L’article de l’IRSST

15%
15% des salariés français pratiquent le coworking
D'après la 2ème édition du baromètre réalisée par OpinionWay pour CD&B, les salariés accordent une grande importance à la qualité de leur environnement de travail. De nouveaux modes de travail se développent comme le Coworking, le desk sharing, Le coworking dit aussi "bureaux partagés" est un mode d'organisation du travail qui séduit surtout les travailleurs indépendants. Il désigne à la fois un mode d'organisation et un lieu de travail partagé. Le coworking permet également de créer des interactions et ainsi de partager ses compétences, mutualiser ses expériences.
L’article

http://www.juritravail.com

4 000 000
4 000 000 millions d’emplois dans le secteur économie verte
Ce chiffre représente en moyenne les « professions vertes » sur les années 2010 à 2014  – celles qui ont une finalité environnementale –, et les « professions verdissantes » – celles dont l’exercice est potentiellement affecté par la prise en compte des préoccupations environnementales. Les professions vertes, qui emploient 144 000 personnes, représentent 0,5 % de l’emploi total.
Le communiqué

http://dares.travail-emploi.gouv.fr

 

VIGILANCES : Réglementation et jurisprudence

Travailleur indépendant  et droit du travail :
Jurisprudence nouvelle en Grande Bretagne
Un récent arrêt d’une cour d’appel en Grande Bretagne a rappelé qu’un plombier «indépendant» lié à une entreprise par un contrat de prestation avait pour partie les mêmes droits que les travailleurs salariés. 
Le plombier avait signé un accord avec sa société suggérant qu'il était indépendant. La Cour d’Appel a néanmoins tranché : le plombier « indépendant » a en fait droit à certains droits des travailleurs, jurisprudence Pimlico Plumbers Ltd and another v Smith.
Le jugement a des implications importantes pour les employeurs de la "gig economy" qui prétendent que leurs travailleurs proposent et effectuent des services indépendants et qu'ils dirigent de façon autonome leurs propres entreprises.
L’article de PersonnelToday

L’accès au jugement de la cour d’appel England and Wales

Proposition de loi
Texte relatif au devoir de vigilance rejeté par le sénat
La proposition de loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre adoptée en nouvelle lecture par l’Assemblée nationale, le 29 novembre 2016, a été déclarée irrecevable par le sénat.
Dans sa version actuelle, la proposition de loi prévoit d’imposer aux grandes entreprises françaises (plus de 5 000 salariés dans l’Hexagone) de déployer un plan de vigilance. Le but est de réduire les risques et les atteintes aux droits de l’Homme dans la chaine d’approvisionnement, puisque la responsabilité civile des sociétés concernées sera engagée par un dommage qu’elles auraient raisonnablement pu éviter.
Proposition de loi
Le communiqué

http://www.legifrance.gouv.fr

Décret
Détection et traitement de l’amiante
Ce décret vient fixer la commission d'évaluation des innovations techniques dans le domaine de la détection et du traitement de l'amiante dans le bâtiment. La commission aura pour mission d’évaluer des solutions innovantes de détection de l’amiante dans l’air et dans les matériaux, de gestion des opérations de travaux en présence d’amiante et de gestion des déchets amiantés. La mise en œuvre de techniques innovantes et évaluées doit contribuer à accélérer les opérations de rénovation des bâtiments.
Décret n° 2017-34 du 13 janvier 2017

http://www.legifrance.gouv.fr

Décret – rappel
Risques dus aux champs électromagnétiques
A partir du 1er janvier 2017, la réglementation relative à la protection des travailleurs contre les risques dus aux champs électromagnétiques a évolué, avec l’entrée en vigueur du décret 2016-1074 du 3 août 2016. Il fixe d’une part des valeurs limites d’exposition (VLE), valeurs qui sont internes à l’organisme, et en deçà desquelles il n’existe pas d’effets biophysiques directs et indirects connus. Il fixe d’autre part des valeurs déclenchant l’action (VA) que l'on peut mesurer au poste de travail et en deçà desquelles les VLE sont respectées.
L’article
Décret 2016-1074 du 3 août 2016

http://www.legifrance.gouv.fr

REACH
4 nouvelles substances ont été ajoutées à la liste des substances candidates,
4 nouvelles substances ont été ajoutées à la liste des substances extrêmement préoccupantes candidates en vue d'une autorisation,
- 4,4’-isopropylidenediphenol (Bisphenol A) (N° CE : 201-245-8)
- Acide nonadécafluorodécanoique (PFDA) and ses sels de sodium et d’ammonium (N° CE : 206-400-3 ; 221-470-5)
- o-(1,1-dimethylpropyl)phenol (N° CE : 201-280-9)
- 4-heptylphenol, linéaire et ramifié (chaîne alkyl  en C7 principalement reliée en position 4 du phénol)
La liste comprend désormais 173 substances.
Le communiqué

https://echa.europa.eu

Risque d’exposition
Styrène :  une nouvelle VLEP en vigueur
Depuis le 1er janvier 2017, La VLEP (valeur limite d’exposition professionnelle) sur 8 heures du styrène est abaissée à 100 mg/m3. Indicative dans un premier temps, elle sera contraignante à partie de janvier 2019. Le styrène est classé cancérogène possible (2B) par le Centre international de recherche sur le cancer depuis 2002 et toxique pour la reproduction catégorie 2 depuis 2014, par l’Union européenne
L’article

http://www.travail-et-securite.fr

Jurisprudence
Préjudice d’anxiété non reconnu suite à une exposition à l’amiante
Dans son arrêt, la Cour de cassation précise qu’un salarié, même s'il est éligible à l'allocation de cessation anticipée d'activité des travailleurs de l'amiante (ACAATA), « ne peut obtenir réparation d'un préjudice spécifique d'anxiété par une demande dirigée contre une société qui n'entrait pas dans les prévisions de l'article 41 de la loi n° 98-1194 du 23 décembre 1998 ». Un salarié avait demandé à ce que soit réparé, par son employeur, un préjudice d'anxiété après avoir été exposé à l'inhalation de fibres d'amiante dans le cadre de chantiers pour une entreprise utilisatrice classée parmi ceux ouvrant droit au bénéfice de l’allocation. Or la société sous-traitante qui employait le salarié était non inscrite sur la liste des établissements susceptibles d'ouvrir droit à l'ACAATA.
Cass. Soc., , n° 15-50080 à n° 15-50091 du 11 janvier 2017

http://www.legifrance.gouv.fr

Jurisprudence
Sanction d’un salarié suite à un accident de circulation
Dans son arrêt, la cour rappelle qu’un salarié peut être sanctionné s’il a eu un comportement fautif, ayant provoqué un accident de trajet. Dans l’affaire citée, deux reproches étaient faits au conducteur : avoir dépassé la vitesse maximale autorisée de 4 km/heure (54 au lieu de 50) et ne pas porter sa ceinture de sécurité. L’employeur ne peut pas sanctionner un salarié au simple motif qu’il a eu un accident de la circulation ou a commis une erreur de conduite avec un véhicule de l’entreprise. Les juges ont toutefois validé le licenciement pour faute grave dont a fait l’objet ce salarié, car son comportement caractérisait selon eux une « violation par le salarié de ses obligations contractuelles d'une importance telle qu'elle rendait impossible son maintien dans l'entreprise et constituait une faute grave ».
Cass. Soc. n°15-21.749  du 15 décembre 2016

http://www.legifrance.gouv.fr

Agenda

Paris – 2 mars 2017
Débats D’EUROGIP : La santé-sécurité au travail, un levier de performance pour l'entreprise
Le prochain débat d'EUROGIP aura lieu le 2 mars 2017 sur le thème "La santé-sécurité au travail, un levier de performance pour l'entreprise". La prévention des risques professionnels peut s'avérer particulièrement rentable pour l'entreprise. Cet aspect est souvent méconnu. Aussi les Débats d'EUROGIP visent à le mettre en exergue.
Programme et inscription

https://osha.europa.eu

Villeneuve d’Ascq- - 6 mars 2017
De la souffrance liée au travail à la bientraitance
Une journée sur le thème de la souffrance lié au travail est organisé à l’université Lille 3. Comment passer de la maltraitance à la bienveillance au travail ? Freins, leviers et changements. Quels facteurs de la bientraitance au travail ? Bientraitance, bienveillance, justice, empathie, conciliations, organisations... Le programme est consultable sur le site de l’ISTNF.
Programme

http://istnf.fr

Paris – 7 mars 2017
Rencontre INRS : Réussir l’acquisition d’une machine
Cette journée, organisée par l’INRS en partenariat avec le Centre technique des industries mécaniques (CETIM) s’adresse aux préventeurs d’entreprise, concepteurs, intégrateurs et aux utilisateurs. Elle revient sur l’enjeu que représente l’acquisition d’une machine en termes de prévention des risques professionnels. Une large place sera consacrée à des témoignages d'entreprises et aux échanges avec les intervenants.
Invitation et programme

http://www.inrs.fr

Florence, 14 mars 2017
Conference on Active Ageing. From research to action oriented policies
Manifestation organisée par l’Istituto Nazionale Per L'assicurazione contro Gli Infortuni Sul Lavoro (INAIL)

Information et inscription surle site de l’INAIL

Bruxelles, 22 mars 2017
EU-OSHA Good Practice Exchange Event and Award Ceremony
Un colloque de deux jours sur les bonnes pratiques SST pour les partenaires officiels de la « Campagne sur les milieux de travail sains » se tiendra à Bruxelles les 22 et 23 mars, organisé par l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA)

L’information sur le site de l’OSHA.

Paris Porte de Versailles, 22 mars 2013
Le travail demain dans la campagne présidentielle
Une demi-journée de questions et débats avec les candidats à la présidentielle 2017. L’avenir du travail au cœur de la campagne présidentielle.
Les Français font de la lutte contre le chômage, à égalité avec la lutte contre le terrorisme, un facteur déterminant de leur vote aux présidentielles 2017. A la question du chômage les candidats y répondent avec des propositions ambitionnant le retour au plein l’emploi. Mais au-delà, c’est la notion même de travail qui se trouve bousculée par de fortes évolutions : risques de précarisation, transformation numérique, bouleversement du droit du travail, enjeux de protection sociale, aspirations pour une meilleure qualité de vie…  Dans ce contexte, comment les politiques, les DRH, les partenaires sociaux, les citoyens et notamment les jeunes envisagent-il l’avenir du travail ? Quelles réformes mener pour s’adapter aux changements technologiques et culturels ? Comment favoriser l’engagement et l’épanouissement dans son activité professionnelle ? Dans quelle mesure réguler les nouvelles formes de travail ?
Informations et programme

http://www.etletravaildemain.fr/

Nancy, 29-31 mars 2017
INRS - Innovation technologique, changements organisationnels : quels enjeux pour la prévention ?
Sur ce thème, l’INRS organise à Nancy une conférence de 3 jours, destinée aux chercheurs, experts et praticiens en sciences humaines et sociales, sciences de l'ingénieur, santé au travail, biomécanique, physiologie et plus largement à l'ensemble des acteurs de prévention en santé sécurité au travail.

L’information sur le site de l’INRS

A suivre -vu sur le web

L’OIT publie son rapport annuel
sur l’application des normes internationales du travail
La Commission d'experts pour l'application des conventions et recommandations, dont les travaux constituent la pierre angulaire du système de contrôle des normes internationales du travail de l'OIT, vient de publier son rapport annuel ainsi qu'une Etude d'ensemble sur les instruments de sécurité et de santé au travail relatifs au cadre promotionnel, à la construction, aux mines et à l’agriculture.
L’information sur le site de l’OIT

L’accès à l’étude complète

Risques émergents en milieu de travail
liés aux nouvelles technologies, connexions IT et équipements de travail
L’OSHA  rappelle que l’institut TNO vient de publier une nouvelle étude relative aux nouveaux risques au travail liés aux connexions IT et équipements de travail. L'intégration toujours plus grande des nouvelles technologies dans les équipements de travail est considérée comme la quatrième révolution industrielle et dénommée «industrie intelligente». A cotte des fortes opportunités pour l'industrie, de nouvelles menaces se présentent également : en matière de sécurité pour  les employés qui doivent se déplacer parmi les robots ou les véhicules de conduite autonomes, mais   aussi en matière de sureté avec des acteurs malveillants qui peuvent pénétrer les ordinateurs et les réseaux informatiques ,  perturber les processus ou de les mettre à l'arrêt
Le rapport de TNO met l'accent sur la nécessité d’intégrer la sécurité et la cybersécurité dans les conceptions, ingénierie des systèmes et les équipements dans toutes leurs interrelations. Le message de fond est que toutes les parties prenantes doivent être conscientes de l'importance d'une approche intégrée de la sécurité au travail et de la cybersécurité.

L’information sur le site de l’OSHA

Risques terroristes de manipulations génétiques :
Charte de sécurité nécessaire pour les laboratoires de recherche
Selon un article de Sciences et Avenir, un tout récent rapport classé "secret défense" du Conseil national consultatif pour la biosécurité (CNCB) analyse les risques croissants de manipulations génétiques à des fins terroristes. N effet, une toute nouvelle technologie biologique, le CRISPR-Cas 9 – mis au point par les chercheuses française Emmanuelle Charpentier et américaine Jennifer Doudna –  est rien moins que le « couteau suisse » de la génétique qui permet –en simplifiant l’explication à l’extrême– de « recomposer » à coups de « ciseaux génétiques » le génome d’une plante… mais aussi celui d’un virus. Le risque d’utilisation terroriste est réel ces technologies pour re/créer de nouvelles armes virales. Le Conseil national consultatif pour la biosécurité (CNCB) préconise plusieurs mesures et notamment « la mise en place de systèmes automatisés de surveillance des bases de données publiques ou privées répertoriant les séquences et les propriétés des agents pathogènes et des requêtes dont ces bases de données sont l’objet. » 

L’article de Sciences et Avenir

Accidents du travail :
Les neurosciences au service de la réduction des accidents du travail
Un article d’un site web luxembourgeois explique comment les neurosciences peuvent aider à réduire les accidents du travail, en aidant à mieux comprendre et mieux maîtriser les variables de comportements des opérateurs et acteurs. L’article rappelle que les possibilités de réduction des risques au niveau technique et procédural des accidents du travail (AT) sont souvent déjà exploitées et que la plupart des entreprises butent sur la limite des causes comportementales, qui représentent pourtant environ 80% des causes résiduelles d’accidents.

L’article de HROne-Lu

Rapport IGAS – Etablissements de santé
RPS des personnels médicaux , préconisations
L’Inspection Générale des Affaires Sociales, l’IGAS, saisie par la ministre de la santé à la suite des suicides  et malaises constatés dans le milieu médical / hospitalier, tant  pour les médecins praticiens que pour les infirmiers, a récemment sorti son rapport « Risques psychosociaux des personnels médicaux : recommandations pour une meilleure prise en charge - Mise en responsabilité médicale : recommandations pour une amélioration des pratiques ». A noter : le rapport spécifique de l’IGAS,  élaboré à la suite du suicide du cardiologue de l’hôpital Georges Pompidou, annoncé fin 2016, n’a pas été publié/diffusé.
L’article de Vie Publique

L’accès au rapport de l’IGAS RPS des personnels médicaux

Age : travail au-delà de l’âge de la retraite et état de santé.
Etude britannique
Une étude longitudinale britannique portant sur plus de 100 000 personnes a souhaité étudier le lien entre qualité de l’ état de santé et travail au-delà de l’âge de la retraite. Dans l’échantillon observé, 25% des femmes, et 15% des hommes avaient un travail rémunéré au-delà de l’âge de la retraite, et une très grande partie présentait un état de santé supérieur à la moyenne. Néanmoins, en analysant plus finement les données de santé et d’historique professionnel de cette population, les chercheurs ont constaté que ce bon état de santé était tout autant lié à des caractéristiques socio-démographiques plus favorisées.
La brève de OSH today

L’accès à l’étude /BMJ Journal

Incitation au travail, rémunération et fiscalité :
Est-il vraiment intéressant de travailler plus pour gagner plus ?
Une toute récente étude de l’INSEE, rapportée par  les Echos, tend à répondre à la question « Est-il vraiment intéressant de travailler plus pour gagner plus » autrement dit  « montant de ce qui part en impôts pour chaque euro de plus gagné ». Beaucoup de Français ont l'impression que, si leur rémunération augmente, une bonne partie sera absorbée par les impôts. Ce sentiment est en fait largement justifié, comme le montre une étude de l'Insee récemment parue. Ses statisticiens ont mesuré l'incitation au travail par le biais du taux marginal effectif de prélèvements (TMEP). Cet indicateur mesure la proportion d'une hausse des revenus du travail qui revient au système socio-fiscal, soit parce que les impôts augmentent, soit parce que les prestations diminuent.

L’article des Echos

Santé Sécurité au travail
Un nouveau kit d’aide à la prévention pour les TPE
L’iris-ST propose un nouveau guide pour aider aux démarches et plans d’actions en matière de santé au travail.  Selon l’ISTNF qui présente cet outil, L'iris-ST lance un kit prévention pour les TPE.  Neuf mémos et une affiche composent le kit d’outils de sensibilisation à la santé et la sécurité au travail réalisé par iris-ST à destination des entreprises artisanales du bâtiment.  On citera notamment : •    les conditions climatiques particulières ; •    fluides frigorigènes ; •    stress des conjoint(e)s d’artisan ;•    risque amiante - Travaux d'entretien de couverture ; •    risque amiante - Travaux d'entretien et de maintenance" ; •    gestion des accidents et maladies professionnelles ; •    remorques utilitaires ; •    opérations de soudage à l’arc ; •    produits de préservation du bois

L’information sur le site de l’IRIS ST

Santé et Sécurité au travail
Poussières – guide de bonnes pratiques en démolition
Le guide ED6263 a été rédigé dans le cadre d'un partenariat entre le SNED (Syndicat national des entreprises de démolition), l'INRS (Institut national de recherche et de sécurité), la CNAMTS (Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés) et l'OPPBTP (Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics).
Il a pour objectif de capitaliser les bonnes pratiques sur les chantiers de démolition permettant, d'une part, de réduire les expositions des opérateurs aux poussières et, d'autre part, de diminuer les émissions dans l'environnement.
L’article

http://www.inrs.fr

Santé et Sécurité au travail
Prévenir les conduites addictives au travail
La  MILDECA  (Mission interministérielle  de  la  lutte  contre  les drogues et les conduites addictives) et l’institut INRS viennent  de signer  une  convention,  afin  de  développer un partenariat dans leurs domaines d’intérêts communs,  notamment  la  diffusion  et  la  valorisation  des  productions  réalisées  par  les  deux organismes au bénéfice du monde du travail. Le partenariat s’organisera autour d’actions définies en commun (ex. participation à la journée nationale annuelle de  prévention  des  conduites  addictives  en  milieux  professionnels  )
Association AINF est partenaire de  cette opération.

Le communiqué

http://www.drogues.gouv.fr

Santé et sécurité au travail
Protéger les travailleurs contre les vapeurs de diesel
La Commission européenne a publié le 10 janvier son deuxième projet de révision de la directive sur les agents cancérogènes au travail. Le mouvement syndical européen critique le fait que les vapeurs de moteurs diesel n'y figurent pas. Plus de trois millions de travailleurs de l'Union européenne sont exposés aux vapeurs de diesel dans le cadre de leur activité professionnelle. 
L’article

http://www.etui.org

Conditions de travail
Protection des travailleurs dans l’union européenne
Le Parlement européen demande à la Commission de travailler sur des règles applicables à l’ensemble de l’UE pour garantir des conditions de travail décentes, quelle que soit leur forme d'emploi et de contrat. Ces recommandations des membres du Parlement européen figurent dans la prochaine proposition sur le “European Pillar of Social Rights”.
Le communiqué

http://www.europarl.europa.eu

Travaux d’expertise
2017 : anticiper les risques émergents
L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a présenté en janvier son programme de travail pour l’année 2017. L’évolution des modes et habitudes de consommation, le développement de nouvelles technologies, la présence de multiples sources de contaminations, dans l’environnement général ou en milieu professionnel, ou encore l’évolution des facteurs organisationnels du travail, sont susceptibles d’exposer les populations à de nouveaux risques, au travers de l’alimentation, au domicile, au travail, pendant les transports ou les loisirs.
Le communiqué

https://www.anses.fr

Conditions de travail
Salariés exposés au froid hivernal
L’agence nationale Anact s’intéresse aux salariés qui doivent travailler à l’extérieur, alors que les conditions climatiques sont difficiles (froid, neige). Elle met en ligne sur son site un entretien avec Pascale Mercieca, responsable de la priorité "Promotion de la santé au travail" à l'Anact.  Les questions posées : A quels risques sont exposés les travailleurs ? Que prévoit le code du travail ? Comment améliorer les situations de travail ?
L’article

http://www.anact.fr

Prévention des risques professionnels
4 nouvelles recommandations CNAMTS
En octobre 2016, 4 nouvelles recommandations élaborées par les comités techniques nationaux (CTN) ont été publiées : la recommandation R492 : Renversement des chariots automoteurs frontaux, la recommandation R493 : Socle de prévention en restauration, la recommandation R494 : Dispositifs de ventilation en travaux souterrains (annule et remplace la  recommandation  R.352) et la recommandation R495 : Conditions de travail dans les grues à tour (annule et remplace la recommandation R.459). Elles sont téléchargeables sur le site Ameli.
Recommandation R492
Recommandation R493
Recommandation R494
Recommandation R495

http://www.ameli.fr

Santé et Sécurité au travail
TMS et programme de réadaptation
Des scientifiques financés par l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) ont déterminé quelles étaient les composantes qui expliquent la réussite des programmes de réadaptation de victimes de troubles musculosquelettiques (TMS), qui incluent une intervention en milieu de travail. Pour ce faire, ils ont d’abord réalisé une revue réaliste de la littérature en analysant trois éléments de ces programmes, soit le contexte, les mécanismes qui font en sorte qu’il atteint ses objectifs, et ses effets.
Le communiqué
Le résumé du rapport

http://www.irsst.qc.ca

Association INterprofessionnelle de France
pour la prévention des risques et la promotion de la Sécurité et de la Santé au Travail
Association AINF – - 11, avenue Pierre et Marie Curie - 59260 LEZENNES - tel : + 33 (0)3 20 16 92 05 - fax : + 33 (0)3 20 16 92 09
Directeur de la publication : Henry Charles Renaut
http://www.association-ainf.com